Des histoires qui ne sont pas faites pour les enfants (et pourtant ils vivent)

Ce n'est pas une histoire, encore moins une fée. La situation que vivent des milliers de familles et d'enfants syriens à la recherche d'un foyer sûr, loin de la guerre, nous enlève tous les jours en regardant les informations. Ou n'est-ce pas tous les jours? L’UNICEF nous rappelle qu’il existe de nombreux Contes de fées, fin triste, mettant en vedette les plus sans défense, les enfants. Et ce sont des histoires vraies.

Les enfants empruntant ce chemin quittent leur maison et risquent de perdre leurs amis, leur famille et même leur propre vie. On estime que deux enfants meurent chaque jour sur la route menant vers la Grèce, et Save the Children affirme que plus de 1250 enfants réfugiés sont arrivés seuls dans le pays hellénique cette année. C'est l'une des histoires que nous voyons dans les vidéos, celle de "Mustafa va se promener", avec sa famille dispersée, laissant derrière lui ses jouets et sans amis dans un camp de réfugiés.

Ces vidéos préparées pour l'UNICEF sont des dessins humoristiques, mais à la fin de chacun, nous découvrons qu'il s'agit d'histoires réelles vécues et racontées par les mêmes enfants protagonistes. Comme l'histoire de "Malak et le navire", dont souffrait Malak, un garçon de sept ans qui a perdu sa famille. Ou celle d'Ivine et de son oreiller, qui se lève toujours, trempée dans les larmes, à cause des images de guerre et de la dure route qui la tourmente.

La situation des enfants réfugiés n'est pas très optimiste. Le récent accord que l’Union européenne a signé avec la Turquie a été dénoncé par des ONG et nous espérons que cette plainte ainsi que les actions menées généreusement par de nombreuses personnes ou des campagnes telles que l’UNICEF ouvrent leurs yeux à la société et à ceux qui, du pouvoir, pourraient Faire plus pour aider les familles.

Certes, certaines histoires ne sont pas faites pour les enfants et nous le voyons dans ces vidéos passionnantes de l'UNICEF montrant la situation tragique des réfugiés chaque jour, une crise sans précédent qui constitue un exode triste et dangereux. Une situation contre laquelle nous ne pouvons pas, nous ne devons pas rester impassibles.

Vidéos | Youtube
Chez les bébés et plus | Une photo qui nous touche: l'innocence et la grandeur de l'enfance dans la crise des réfugiés: "On ne peut pas tourner la tête, il faut faire quelque chose!": Eva Compés raconte son séjour à Lesbos avec "Doctors of the World"

Vidéo: LES ENFANTS CÉLÈBRES QUI ONT RUINÉ LEUR CARRIÈRE (Février 2020).